· EN · FR ·

Anciens Membres

Ancien·ne·s Postdocs

Luca Rivelli

Luca Rivelli nous a rejoint dans le cadre du projet DHPB en 2019, après un doctorat de l’Université de Padoue et l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ses recherches se concentrent sur les effets de la computation et les contraintes computationnelles sur la pratique scientifique, particulièrement sur la possibilité de produire des explications faisables et compréhensibles des grands systèmes biologiques complexes, comme les réseaux de régulation génétique ou les protéomes.

Cécilia Bognon

Cécilia Bognon a soutenu une thèse de philosophie à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne (IHPST) dans laquelle elle examinait le rôle joué par les études sur la nutrition, et l’élaboration corrélative du concept de métabolisme, dans l’émergence d’une science biologique autonome aux 18e et 19e siècles. Ses recherches actuelles s’appuient sur les analyses historiques et conceptuelles du « métabolisme » entreprises dans sa thèse de doctorat, et contextualisent les problèmes actuels soulevés par la recherche sur le microbiome pour la notion d’identité biologique à la lumière de la structure conceptuelle complexe héritée de la notion du métabolisme. Elle travaille maintenant comme postdoctorante à Paris.

Oliver Lean

Oliver Lean a rejoint la groupe en 2019, et son travail avec nous se concentre sur les concepts causals et informationnels dans la biologie moléculaire, et les liens entre la métaphysique traditionnelle et la pratique scientifique contemporaine, particulièrement la recherche fondée sur les données. Il travaille maintenant comme scientifique des données à Calgary.

Ancien·ne·s Étudiant·e·s de Master

Daniel G. Swaim

Le premier étudiant master dans le labo, Daniel est arrivé à LSU en 2014. Après avoir rédigé une thèse sur le rôle des propriétés dispositionelles dans la théorie évolutionniste (avec un article co-écrit en cours de rédaction), il a ensuite commencé des études doctorales à l’Université de Pennsylvanie en 2016. En savoir plus…

Ancien·ne·s Étudiant·e·s de Bachelier

Chris Eddy

Chris nous a rejoint à LSU, et son travail a consisté à étendre nos recherches dans les humanités numériques à une série de questions très intéressantes dans le domaine de l’émergence et des systèmes complexes. Il a ensuite poursuivi un doctorat d’éducation à Harvard.